Après la grosse journée d’hier, on a dormi près de 10h. Lever à 7h, puis petit-déjeuner dehors sous un soleil radieux, entourés par des montagnes splendides et toutes enneigées. Qu’est-ce qu’on est bien ici !
On se met en route à 8h. La matinée est tranquille, on marche à flanc de montagne, un peu dans la neige, jusqu’à rejoindre la route principale de Khumbu qui va au camp de base de l’Everest.
On arrive à Lobuche pour le déjeuner. Cette fois ce sera pâtes ET patates. Ca fait bien longtemps qu’on n’a pas mangé de viande, et on se met à rêver de manger un des yacks qu’on croise… mais bon ici tout est sacré, donc pour un bon steak il faudra attendre d’être rentré.
L’après-midi, très belle marche le long du glacier, qui est absolument superbe. On essaye aussi de retenir les noms de tous les sommets majestueux qui nous entourent (Cholatse, Nuptse, Pumori, Lhotse, Ama Dablam…).
Un peu avant d’arriver à Gorak Shep, on a une vue de loin sur le camp de base de l’Everest, le but ultime de notre trek. On voit aussi la célèbre cascade de glace, juste à côté du camp de base, que les expéditions doivent emprunter pour rejoindre le camp 1. Ils y a des tonnes de glace, on se sent vraiment minuscules!
On poursuit notre chemin et on traverse alors une partie de la moraine du glacier, avant d’arriver à Gorak Shep.
Une fois au lodge, on prend immédiatement un thé pour bien se réhydrater. J’ai vraiment la forme, bien qu’on soit à presque 5200m, mais le reste du groupe est KO.
Ici c’est un gros lodge, il y a beaucoup de monde, ça change carrément des vallées perdues où nous étions précédemment. On voit aussi passer quelques hélicos qui vont au camp de base de l’Everest, maintenant tout proche.
Ce soir le confort est assez spartiate. Pas de douche, chambre minuscule, toilettes un peu éloignées, et ça caille vraiment. Et bien sûr tout le monde angoisse un peu pour cette première nuit à plus de 5000m d’altitude…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *