On se lève à 4h30 ce matin, et on part à 5h30, suffisamment tôt pour passer le Cho La Pass (col à 5420m) avant que le soleil ne fasse fondre la neige et ne rende le passage impraticable.
Plusieurs bonnes nouvelles ce matin. D’abord le temps est magnifique, on va donc pouvoir passer le col, et on a le moral à bloc. Et puis on a un nouveau porteur pour la journée, qu’on paye à prix d’or (2500rp la journée au lieu de 1300rp habituellement), mais qu’on a quand même eu beaucoup de chance de trouver dans cette vallée perdue 🙂
La montée au col dure à peu près 4h. Ca commence en pente douce, on traverse le glacier, puis on arrive au pied du col, et vu d’en bas c’est un véritable mur. On monte très lentement dans la neige, c’est assez dangereux car des cailloux peuvent nous tomber dessus, et on a aussi un peur d’une avalanche. Visiblement quelques personnes sont déjà passées récemment, donc ça va le faire. Comme d’habitude à l’arrivée au col je me sens pousser des ailes et je distance tout le groupe. Une fois en haut, la vue est vraiment sympa. A nouveau, accrochage de drapeaux, prières, et surtout photos.
Ensuite on doit redescendre sur Dzonglha, un peu en-dessous de 5000m. Une nouvelle vallée s’ouvre devant nous, magnifique, avec de très belles vues sur l’Ama Dablam. La descente théoriquement facile est rendue un peu compliquée par la quantité de neige qui est tombée ici. On pic-nique un peu plus loin, dans des paysages splendides, et complètement seuls dans cette vallée de l’Himalaya.
On arrive finalement au lodge en début d’après-midi. Je suis fatigué et déshydraté, je bois énormément et fais un petite sieste. Puis thé et dîner à 19h (pizza) avant une bonne nuit qui nous attend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *