Le Sud de l’île du Nord (à l’Est de Wellington) est extrêmement sauvage. En allant vers le Cap Palliser, la côte est magnifique, mais le vent souffle vraiment très très fort. Il n’y a guère plus que quelques otaries pour tenir compagnie à ceux qui s’aventurent jusque là. Une fois arrive à Wellington, je suis bien content de trouver un peu de confort:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *